17 August 2017

Références théoriques & Ethiques

Principes et références théoriques guidant l’exercice de mes interventions

 

Notre pratique de formateur consultant s’inscrit tant dans ses références théoriques que dans ses principes méthodologiques dans le cadre de la psychosociologie.

Cette discipline frontière conjuguant une lecture clinique (à l’écoute des dimensions psychiques et du vécu des personnes) et une lecture sociale, (sensible à la communication et aux rapports entre les acteurs dans les organisations) met en avant des conceptions essentielles et un positionnement éthique dont les propositions suivantes expriment les orientations:

La nécessité de tenir compte de la complexité des situations et de recourir à des lectures plurielles pour analyser et accompagner les projets de changement dans les organisations (principe de l’analyse multiréférentielle de Jacques Ardoino)

Des pratiques animées par un idéal démocratique, mettant en avant les valeurs de l’échange et de la discussion dans les groupes, les valeurs de coopération plutôt que de compétition, la résolution non violente des conflits

Une prise en compte des phénomènes affectifs et inconscients à l’œuvre dans les situations de travail et les organisations (que décrit la perspective clinique)

L’implication des chercheurs et des intervenants dans les questions qu’ils étudient

la coopération client-intervenant (concertation et reconnaissance mutuelle des champs de compétences)

Des visées favorisant l’autonomie des personnes et des groupes et leur participation effective à la vie de leurs organisations, aux traitements des problèmes qui les concernent

Un rapport au savoir et à la pratique où le travail théorique s’élabore collectivement et où la connaissance produit l’action et l’action la connaissance (principe de la recherche action et de l’analyse réflexive)